Douaumont haut lieu de la mémoire nationale

Post 140 of 185

Ministre délégué aux Anciens combattants, Kader Arif n’était pas présent hier la cérémonie d’inhumation des 26 Poilus découverts le 28 mai à Fleury-devant-Douaumont. Néanmoins, dans son discours lu par la Préfète de la Meuse, il a annoncé : « J’ai décidé de consacrer deux nouveaux sites comme Hauts lieux de la mémoire nationale : Notre-Dame-de-Lorette et le site comprenant la nécropole de Fleury-devant-Douaumont et la Tranchée des baïonnettes ».

Les Hauts lieux de la mémoire nationale sont des sites gérés par le pôle des sépultures militaires de l’Office national des Anciens combattants et victimes de guerre. Ils bénéficient d’un financement pour leur animation, exploitation et valorisation afin de développer leur notoriété. Jusque-là, il n’y en avait que six : le Centre européen du résistant déporté au Struthof, le mémorial du débarquement allié de Provence au Mont-Faron, le mémorial des guerres d’Indochine à Fréjus, le mémorial de la prison de Montluc, le Mont-Valérien, le Mémorial des martyrs de la Déportation. Notre Dame de Lorette dans le Pas-de-Calais, et Douaumont sont les premiers Hauts lieux de la mémoire nationale de 14-18. L’Ossuaire de Douaumont, où se trouvent plusieurs centaines de milliers d’ossements de soldats français et allemands de 14-18 ne fait pas partie du haut-lieu. Il appartient à une fondation privée. S. G.

Source : http://www.estrepublicain.fr/actualite/2013/12/06/douaumont-haut-lieu-de-la-memoire-nationale

Tags: , , , ,

This article was written by ossuaire-de-douaumont