Emouvant

Post 156 of 185

Emouvant

Émouvant.- C’est le colonel Artisson qui a présenté à Christian Namy la petite-fille de deux poilus qui sont passés par les Forts de Vaux et de Douaumont. Une dame venue de l’Essonne avec son fils. Dans deux cadres sous-verre sont rangées les décorations de ses aïeux qui venaient des villages de Bellay et d’Arbrignieux dans l’Ain. Des photos des soldats ont été agrandies pour l’occasion.

Ces décorations ont été données au conseil général pour qu’elles soient exposées et « qu’elles ne se perdent pas », souligne la petite-fille des poilus, aussi émue que le président Namy.

Plantation.- C’est d’ailleurs la petite-fille de deux poilus (lire plus haut) qui a aidé Christian Namy à planter un arbre devant le Fort de Vaux dans le cadre de la « Forêt d’exception ». En tout, 14 cormiers (chiffre symbolique évoquant l’année 14) de la famille des alisiers ont été plantés hier. Des arbres fruitiers « très connus dans le passé » et répandus dans toute l’Europe occidentale mais qui sont très rares en Meuse. « On en compte un tous les 500 hectares », explique André Hopfner, le directeur de l’ONF de Verdun. Chaque arbre a été planté en présence d’un poilu appartenant à l’association « Connaissance de la Meuse ».

Nouba.- C’est au son de « La Marche consulaire » et du « Chant des Africains » que la matinée a été ouverte. Des morceaux interprétés par la Nouba du 1er Tirailleurs d’Épinal venue tout exprès pour l’occasion. Le lieutenant-colonel Espitalier, le caïd (chef de corps) de ce régiment était également présent avec un détachement d’honneur et le drapeau dont les plis s’ornent de la mention « Verdun 1916 ».

En costume de tradition, c’est sur les marches du Centre mondial de la Paix, en présence des autorités que les musiciens ont donné leur concert.

Source : http://www.estrepublicain.fr/meuse/2013/11/11/emouvant#jimage=3047D4E7-751B-48B3-ABE2-BFCFA5A1316A

Tags: , ,

This article was written by ossuaire-de-douaumont