L’Ossuaire en ligne

Post 137 of 184
le-colonel-boisse-olivier-gerard-(au-centre)-et-sidonie-collignon-ont-travaille-a-ce-nouveau-projet

Le colonel Boissé, Olivier Gérard ( au centre) et Sidonie Collignon ont travaillé à ce nouveau projet.

Un tout nouveau site Internet vient de voir le jour pour le monument emblématique du champ de bataille. Indispensable.

L’Ossuaire de Douaumont met vraiment le paquet en vue du Centenaire. Non content d’être, sans doute, le seul site meusien à être prêt pour 2014, le symbole du champ de bataille vient d’opérer la refonte totale de son site Internet.

« Le nouveau site a été décidé il y a un an par le conseil d’administration », souligne Olivier Gérard, le directeur de l’Ossuaire. « L’ancien site avait des problèmes de mise à jour et un serveur qui peinait. » Le design était également un peu vieillot.

Plusieurs rencontres avec la société LorWeb de Metz, qui avait réalisé l’ancien site, ont permis de déterminer une ligne directrice. « Il fallait qu’il soit dans l’air du temps mais qu’il soit en rapport avec le monument, c’est à dire sobre », poursuit Olivier Gérard qui a été chargé du projet.

Une première version a été ébauchée, puis une autre : « Ça m’a plu. J’ai voulu avoir un autre regard et un avis féminin. » C’est Laetitia Voillaume qui a donné son avis. Et c’est une autre femme, Sidonie Collignon, qui a finalisé le site Internet avec LorWeb. Le tout a été validé par le colonel Boissé, président de l’Ossuaire.

Bientôt en allemand
« Depuis, Sidonie Collignon s’occupe de la mise à jour, explique Olivier Gérard. On fait vivre un maximum le site. » Si la remise au goût du jour est visible, le but est « de le remettre sans cesse au goût du jour. La communication est tellement importante à l’heure actuelle ».

Il y a même un lien avec une page officielle sur Facebook. « Il y avait déjà des pages concernant l’Ossuaire mais elles n’avaient pas été créées par nous. » On y trouve les dernières infos ou les cérémonies. « Avant, personne ne pouvait suivre la vie interne de l’Ossuaire », ajoute le colonel Boissé.

Un site qui comporte également une possibilité de réservation en ligne pour visiter le monument. Une demande qui arrivait par téléphone.

« Pour l’instant, il n’y a pas de boutique en ligne, précise le directeur. Le site est fait pour, il n’y a plus qu’à le mettre en ligne, mais ce n’est pas la priorité. » En effet, il faut, ensuite, gérer toutes les expéditions.

Autre nouveauté à venir : le site traduit en allemand, puisque « 60 % de nos visiteurs sont germanophones ». Sidonie Collignon travaille activement à la mise en ligne de cette version qui devrait voir le jour en janvier 2014. Des versions en anglais et néerlandais vont suivre.

Cerise sur le gâteau, les internautes se rendant sur le site peuvent, d’un simple clic, rejoindre le portail de Mémoire des Hommes et celui des Sépultures militaires pour effectuer une recherche sur leur ancêtre mort au champ d’honneur.

Frédéric PLANCARD

Source : http://www.estrepublicain.fr/meuse/2013/12/27/l-ossuaire-en-ligne

Tags: ,

This article was written by ossuaire-de-douaumont