Notre découverte de la semaine

Post 83 of 183

10534718_265473083576387_5133971402080503230_n

Une famille a eu la gentillesse de nous faire don de documents d’époque appartenant à leur aïeul, alors capitaine pour la Grande Guerre.

Parmi ces documents:

  • des correspondances entre le capitaine et ses hommes
  • des remerciements de famille
  • des livrets relatifs à l’inauguration de l’Ossuaire
  • et le plus curieux et atypique ….

… Le Manuel de Conversation Galante à l’usage des Poilus Amoureux …

Vous l’aurez bien compris, il s’agit en fait d’un petit livret d’une dizaine de pages à vocation d’inculquer à nos Poilus célibataires les us et coutumes de la galanterie avec la gent féminine.

Et ce selon 4 étapes bien définies :

  1. La rencontre
  2. La promenade
  3. Le rendez-vous
  4. Et enfin … La séparation !!

Une bien cocasse façon d’inculquer à nos Poilus l’art de courtiser une jeune femme puisque ce condensé propose un déroulé déroutant de phrases, d’expressions et de questions qui ne laisse plus une place au naturel et à l’improvisation.

Néanmoins, il est passionnant et presque amusant de découvrir comment à cette époque le lien entre deux personnes pouvait s’établir et par quels moyens on pouvait séduire une demoiselle ou encore une « Fräulein » (puisque toutes les répliques sont traduites en allemand ! )

Ce document est donc une véritable mine d’or qui donne une vision moins rigide et tragique de la Guerre comme nous la connaissons malheureusement désormais.

Cette pièce nous offre au contraire cette passerelle qui relie le soldat héroïque au commun des mortels : un homme qui malgré la dureté des événements et de sa situation arrive à entrevoir et à préparer des moments plus gais.

Il est tellement rare aujourd’hui de pouvoir profiter de ces vestiges de vie quotidienne des Poilus !

Et tellement plus plaisant de les imaginer pendant des trêves à potasser et à répéter ces cours de galanteries plutôt que de mourir lors des assauts.

Une bien belle découverte donc !

Et nous avons décidé de vous en faire partager quelques extraits :

Lors de la rencontre :

 » Où allez-vous Mademoiselle ? Ou habitez-vous ? Et dans quelle rue ? Dans quelle direction ? Quelle rue voulons-nous prendre ? N’y a t-il aucun iinconvénientqu’on nous vit ensemble ? Voulez-vous accepter une tasse de chocolat à la pâtisserie ?  »

Lors de la promenade :

 » Quels jolis pieds mignons vous avez ! Mon amour augmente chaque jour. Mon coeur n’appartient et n’a appartenu qu’à vous. Vous savez combien je suis heureux auprès de vous ?  »

Lors du rendez-vous :

« Vous seule pouvez me rendre le pus heureux des mortels. Puis-je espérer de gagner votre coeur. Ne repoussez pas le grand amour d’un coeur fidèle ! Vos beaux yeux me font mourir d’amour. Permettez-moi de vous appelez maintenant par votre petit nom. »

Lors de la séparation:

« Si à l’avenir vous n’êtes pas plus exacte vous perdrez mon amour. Tu n’aimes pas que moi mais beaucoup d’autres. Tu as détruit les plus douces espérances de mon coeur. Je t’ai assez vue ! Tu m’as assez pris pour un imbécile ! A la gare ! Fous moi le camp !

On trouve aussi dans ce petit recueil des expressions et surnoms à donner à sa bien aimée ainsi que quelques petits conseils de la part de l’auteur : « mon coes chèmi – mon loulou – ma bichette – ma crotte en or « .

Et la note de l’auteur à na pas manquer: « N.B Les soupirs sont les mêmes en allemand qu’en français. »

Enfin le livret se termine par des modèles de lettres pour les thèmes suivants :

  1. La déclaration
  2. Le rendez-vous
  3. La séparation

Dernière précision : Au début et à la fin du livret deux pages « notes » sont disponibles pour les Poilus puissent y glisser leurs avis.

Tags: , , , ,

This article was written by ossuaire-de-douaumont