VERDUN : LE CENTENAIRE MOBILISE

Post 73 of 185
les-cadets-de-la-defense-ont-depose-une-gerbe-avec-les-autorites-photo-franck-lallemand

Les cadets de la défense ont déposé une gerbe avec les autorités. Photo Franck LALLEMAND

Traditionnellement , le 11 Novembre à Verdun rassemble toujours beaucoup de monde. Mais en cette première année de Centenaire, ce temps fort de commémoration a été particulièrement suivi. Une foule dense s’est d’abord rassemblée au pied du monument À la Victoire pour voir la Flamme sacrée sortir de la crypte, portée par Francis Lefort, président national de l’association « Ceux de Verdun », et encadrée par un groupe d’officiels. Le public a ensuite suivi le cortège à pied jusqu’au monument aux Morts où avait lieu la cérémonie. En tête, deux cavaliers du 1er RCh ouvraient la marche, suivis par les porte-drapeaux, ainsi qu’un officier, un soldat et une infirmière en tenues de 1914.

Médailles

Devant le monument aux Morts, deux militaires ont été décorés. Le lieutenant-colonel François Gérard, commandant en second du 3e Régiment d’hélicoptères de combat d’Étain, a reçu des mains du colonel Alain Artisson l’ordre national du Mérite, au grade d’officier. Le colonel Jacques Mienville, délégué militaire départemental, a remis la Croix de la valeur militaire avec étoile de bronze au chef d’escadron Dumail, également du 3e RHC. Une distinction qui vient récompenser son action lors de l’opération Sangaris, en République centrafricaine, où il était engagé du 18 février au 9 juin dernier.

Daniel Mérignargues, sous-préfet de l’arrondissement de Verdun, a ensuite lu à l’assemblée le message de Kader Arif, ministre délégué auprès du ministre de la Défense, chargé des anciens combattants. « Nous nous souvenons de ce 3 août 1914. De ce tocsin qui retentit dans les villes françaises et alerte la population. […] Mais il nous appartient surtout aujourd’hui à toutes et à tous de nous souvenir de ce 11 novembre 1918, de cette paix que chacun de nos concitoyens croyait alors éternelle. »

À Verdun sans doute plus qu’ailleurs, l’évocation du centenaire de la Grande Guerre trouve un écho tout particulier. « Depuis un an, il mêle intimement mémoire familiale et mémoire nationale. Il est vécu dans chaque commune, chaque famille, chaque foyer. Malgré le temps qui passe et nous éloigne d’un siècle que cette guerre a ouvert, le Centenaire mobilise les anciens combattants, les jeunes et au-delà tous les citoyens de notre pays autour de cette histoire. »

À Verdun, militaires, anciens combattants, jeunes cadets de la Défense, élus et civils se sont réunis pour se souvenir ensemble, en cette journée « dédiée à la fraternité entre les peuples et la paix ».

Léa BOSCHIERO

Source : http://www.estrepublicain.fr/meuse/2014/11/12/le-centenaire-mobilise

Tags: , , , ,

This article was written by ossuaire-de-douaumont